L'entrée du Fort

L'entrée du fort correspond à la face arrière de l'ouvrage. A l'origine on y accédait par un chemin coudé qui permettait de protéger la porte des coups en enfilade, où un corps de garde extérieur faisait office de premier élément de défense. A ce niveau se trouvait une forte grille.

Tous ces éléments (chemin coudé, corps de garde et grille) ont disparus, car le fort de Mons-en-Barœul a changé de destination. Devenu centre socio-culturel, il n'a plus lieu d'être défendu ... bien au contraire il s'agit de pouvoir y pénétrer agréablement.

Pour accéder au fort il faut toutefois franchir un pont. Celui-ci surpomble le fossé.
On trouvait ensuite une nouvelle grille et une porte blindée pouvant être coulissante (fort de Bois l'abbé, place d'Epinal, fort de Domont, Paris). A Mons cette porte était à deux battants, récemment les encastrements pour les fixations ont été retrouvées (voir récentes découvertes). De chaque cotés du couloir d'entrée, se trouvent encore des pièces munies de créneaux droits et de plain-pieds assurant la défense rapprochée.

Réminiscences d'une époque où l'on construisait plutôt des beaux ouvrages que des forts bétonnés et complètement enterrés, la porte est cantonnée de pilastres, à bossage, la corniche recevant des modillons, ou un décor d'arcatures. Au dessus de la porte d'entrée on peut encore lire l'inscription " Fort Mac Donald " avec au dessous la mention " Anciennement Fort de Mons-en-Barœul ". A la différence de certains forts les dates de construction ne sont pas inscrites.