La crise de l'obus torpille

En 1885, soit juste cinq ans après que le fort de Mons soit terminé, un français Eugène Turpin découvre un nouvel explosif : la mélinite. Fabricant en jouet et caoutchouc, il découvre comme souvent à l'époque de façon fortuite cette substance. Il s'agit en fait de l'acide picrique que l'on apellera mélinite en raison de sa couleur proche du miel. Cette autre dénomination avait également comme but de dissimuler la vrai nature chimique du produit. Cette découverte est révolutionnaire, avec d'autres nouveautés, cela va remettre complètement en question le système de défense qui vient à peine de sortir de terre. L'armée fera même des essais en grandeur nature sur un fort Séré de Rivières, à Malmaison. Confirmation est apporté qu'il faut repenser les fortifications.

Voir aussi le site consacré à Eugène Turpin : www.eugeneturpin.blogspot.com

Ci-dessous Eugène Turpin l'inventeur de la mélinite.



Cet exemplaire du " Petit Journal " daté du 18 juin 1894, présente en couverture la photo d'Eugène Turpin.
Par la suite le même illustré le montrera en prison à Etampes et lors de sa libération suite à une campagne d'opinion.